Séminaire incertitudes 05

L’incertitude à l’oeuvre.

1er juin 2021, 17h00-19h30, sur zoom

Le séminaire de recherche « Incertitudes » explore les parts d’indétermination, de tâtonnements et d’intranquillité avec lesquelles nous avons à composer, aussi bien dans nos pratiques d’architectes que de chercheurs ou d’enseignants. Comment se ressaisir de ces attributs traditionnellement définis par « le manque de … », en apprivoiser les zones de clair-obscur, en faire reconnaître la valeur ?

Cette séance s’intéressera à des démarches artistiques qui, explorant différentes formes d’infinitude impossibles à figer dans un objet, interrogent l’incertitude d’une évolution, d’une transformation à venir, comme pourrait l’être la ville ou l’espace urbain par rapport à la conception architecturale.

Intervenant·e·s:

  • Rémi Janin (ingénieur paysagiste, agriculteur et enseignant à l’ensa de Clermont-Ferrand)
  • Laurent Tixador (artiste plasticien)

Coordination de la séance : Christophe Gonnet, Marie-Claire Mitout, François Nowakowki

Coordination du séminaire : corine.vedrine@lyon.archi.fr, sandra.fiori@lyon.archi.fr

Formulaire d’inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe-o9rwttjbSTY3kke0PS8mMKX7xOBBr83L3fZGnYCQdZkwhg/viewform?usp=pp_url

Lien zoom : https://us02web.zoom.us/j/82922550807?pwd=N3NPUnVVcXEvS2dKeTl0SlRSQzFRUT09

Séminaire incertitudes 04

Processus de décalage.

25 mai 2021, 17h00 -19h30, sur zoom

Le séminaire de recherche « Incertitudes » explore les parts d’indétermination, de tâtonnements et d’intranquillité avec lesquelles nous avons à composer, aussi bien dans nos pratiques d’architectes que de chercheurs ou d’enseignants. Comment se ressaisir de ces attributs traditionnellement définis par « le manque de … », en apprivoiser les zones de clair-obscur, en faire reconnaître la valeur ?

L’art en école d’architecture : une remise en mouvement de la conception architecturale. Décaler, c’est déstabiliser par rapport à la position initiale, installée. Mais décaler n’est pas exactement déplacer. Du verbe « caler », le décalage est ce qui résulte quand on enlève la cale sur laquelle quelque-chose est posé, revenant à en changer l’équilibre, à le désorienter. Le décalage explore des sphères indicibles, étranges, irrigue l’imaginaire. Il est un écart comme une distance allusive qui ouvre un espace critique. Ce processus inhérent à la création artistique a pour conséquences de remettre en mouvement la pratique architecturale.

Intervenant·e·s:

  • Sandra Ancelot (plasticienne performeure, maî-tresse de conférences à l’ensa Rennes)
  • Chantal Dugave (artiste architecte, maîtresse de conférences à l’ensa Lyon et doctorante au GERPHAU – EA 7486)

Coordination de la séance : Chantal Dugave, Corine Vedrine

Coordination du séminaire : corine.vedrine@lyon.archi.fr, sandra.fiori@lyon.archi.fr

Formulaire d’inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe-o9rwttjbS-TY3kke0PS8mMKX7xOBBr83L3fZGnYCQdZkwhg/viewfor-m?usp=pp_url

Séminaire incertitudes 03

Mesure et dé-mesure. Mesurer l’incertitude.

23 mars 2021, 17h00 -19h30, sur zoom

Le séminaire de recherche « Incertitudes » explore les parts d’indétermination, de tâtonnements et d’intranquillité avec lesquelles nous avons à composer, aussi bien dans nos pratiques d’architectes que de chercheurs ou d’enseignants. Comment se ressaisir de ces attributs traditionnellement définis par « le manque de … », en apprivoiser les zones de clair-obscur, en faire reconnaître la valeur ?

Cette séance sera consacrée à l’artiste, l’artisan et l’architecte qui effectuent de multiples opérations de mesure. Ils calculent, proportionnent, arpentent, quantifient… Dans le même temps, ils se confrontent à ce qui échappe à la maîtrise de l’œuvre et produisent du non mesurable. Cette séance interrogera les relations entre mesure et démesure, de la conception du projet à l’expérience d’habiter. L’exploration du déterminé et de l’indéterminé, du prévu et de l’inattendu questionnera la part d’indicible, de désir, de poésie et de sensibilité nécessaires aux compétences de « l’homo faber ». Interventions :

Interventions :

• Chris Younès (philosophe, professeure à l’ESA)
Prendre la mesure des architectures de l’existence
• Christian Marcot (architecte, maitre de conférences à l’ensa Lyon, EVS-LAURe)
Architectures : mesures et/ou démesures.

coordination de la séance : Cécile Regnault, Julie Cattant, Corine Védrine
coordination du séminaire : corine.vedrine@lyon.archi.fr, sandra.fiori@lyon.archi.fr

Formulaire d’inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe-o9rwttjbSTY3kke0PS8mMKX7xOBBr83L3fZGnYCQdZkwhg/viewform?usp=pp_url

Horizons: huit regards sur le(s) futur(s) des territoires – scénarios prospectifs pour le territoire des Côtières de l’Ain à horizon 2050

cycle de huit conférences le 14 et 15 décembre 2020

D’un archipel de villes à la ville archipel : le périurbain en transition – une initiation au projet urbain de licence // Huit regards sur le(s) futur(s) des territoires Dans le cadre de la semaine d’atelier intensif « horizons », durant laquelle les 120 étudiant·es de licence 3 de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon seront amenés à établir des scénarios prospectifs pour le territoire des Côtières de l’Ain à horizon 2050, un panel d’expertises extérieures (ergonome, climatologue, agronome, écologue, politiste, sociologue, élu, paysagiste) a été invité à partager son regard sur les futurs des territoires.

Continuer la lecture de Horizons: huit regards sur le(s) futur(s) des territoires – scénarios prospectifs pour le territoire des Côtières de l’Ain à horizon 2050

Journées nationales de l’architecture / CULTIVER L’ESPRIT DE CURIOSITÉ DANS UN MUSÉE DE COLLECTIONNEURS

vendredi 16 octobre, à 18h30, au Musée des Beaux-Arts de Lyon – amphithéâtre Henri Focillon , réservation obligatoire sur la billetterie en ligne : mba-lyon.tickeasy.com


Le projet de réhabilitation et d’extension du musée Dobrée à Nantes © Atelier Novembre
Continuer la lecture de Journées nationales de l’architecture / CULTIVER L’ESPRIT DE CURIOSITÉ DANS UN MUSÉE DE COLLECTIONNEURS